Château-Vieux

château vieux aujourd’hui

Château-Vieux est bâti à La Pierre, sur la Butte, juste au-dessus des restes d’une villa gallo-romaine. Nous situons la date de sa construction au Xlle siècle.

Aliette et Alexandra Lapierre de Château-Vieux

Il fait partie de ces nombreuses places fortes qui protégeaient la ville de Grenoble. En 1246, les terres de La Pierre, Theys et Domène sont échangées par Pierre Aynard, son frère Guigues et sa sœur Aynarde avec le dauphin Guigues Vll. Pierre reçoit de cet échange les terres et châteaux de Savel.

A partir de 1283, les terres de La Pierre deviennent la propriété du comte de Genève qui est aussi vassal de l’évêque de Grenoble. Un siècle plus tard, à la mort du comte Pierre de Genève, le conseil delphinal confisque toutes ses terres, et ainsi, le château de La Pierre redevient la propriété des Aynard (Monteynard au début du XlVe siècle).

En 1773, Louis-François de Monteynard, propriétaire de Château-Vieux, est dans la deuxième année de son ministère. A cette époque, la vieille bâtisse abrite dans ses murs l’église du village, le cimetière, et la maison curiale. Le ministre de Louis XV décide de faire construire un nouveau presbytère et une nouvelle église et réaménagé le château.

Vue d'enssemble de Chateaux-Vieux

Vue d’ensemble de Château-Vieux (à l’époque)

Il lui donne l’aspect qu’il a sensiblement aujourd’hui. Aliette et Alexandra Lapierre (en médaillon), sa fille, ont vécu une partie de leur existence à La Pierre. Alexandra, romancière réputée, est aussi la fille de Dominique Lapierre, l’auteur de “Paris brûle-t-il ?” et de “La cité de la joie”.

N’hésitez-pas à cliquer sur les photos pour les agrandir

Retour à la carte du parcours