Mobilisation des élus pour la gratuité d’un tronçon d’autoroute.

Photo des élus de la communauté de communes du Grésivaudan

Les nuits du dimanche 3 avril et du lundi 4 avril derniers ont été marquées par les incendies du transformateur électrique de Froges et l’incendie des lignes électriques situées sous le pont de Brignoud*. « Ces actes que je qualifierais volontiers de terroristes visaient deux entreprises à portée internationales et éminemment stratégique dans la souveraineté du pays implantées dans le Grésivaudan ; STMicroelectronics et Soitec ; et ont eu pour conséquence la fermeture du pont de Brignoud qui est le nœud routier le plus important de notre territoire avec le passage de 27 000 véhicules/jour » précise Henri Baile le Président de la communauté de communes Le Grésivaudan.

Le pont de Brignoud en feu

L’impact sur le quotidien des habitants est donc considérable ; ils sont nombreux à voir leurs trajets domicile/travail-étude notamment rallongés de plusieurs kilomètres et à subir les embouteillages sur les itinéraires de déviation. Les automobilistes peuvent choisir l’autoroute mais cela a un coût. Les élus locaux dont Henri Baile et Jean-Pierre Barbier, Président du Conseil Départemental de l’Isère rejoints par différentes entreprises du territoire et des organisations patronales se sont donc directement adressés à APRR – AREA, opérateur autoroutier, afin qu’il mette en place, à titre exceptionnel et temporaire, la gratuité du tronçon Crolles/Le Touvet. Leur demande a en partie été entendue via la mise en place de la gratuité du badge télépéage et une remise de 50% sur tous les trajets du tronçon évoqué pour les automobilistes effectuant au moins 20 trajets dans le mois.

Le pont transformé en passage pour piétons en attendant

Une avancée certes mais jugée insuffisante. Les élus se sont alors directement adressés aux services de l’Etat dans l’entre deux tours des élections présidentielles, pour réitérer la demande de gratuité. Une réponse qui se fait attendre, c’est pourquoi, un rassemblement d’une grande partie des maires du Grésivaudan et du Président du Conseil Départemental, s’est tenu ce matin, vendredi 13 mai à 8h entre le pont de Brignoud et le péage autoroutier de Crolles se trouvant à quelques centaines de mètres. « L’ensemble des acteurs du territoire se sont mobilisés et ont mis en place rapidement et dans leur périmètre d’intervention, des solutions pratiques atténuant les conséquences de cette fermeture. Charge maintenant à l’Etat de mesurer l’ampleur de la situation et de se mobiliser. Ce rassemblement est l’occasion pour nous tous de réaffirmer notre volonté et notre détermination pour obtenir cette gratuité tant attendue par les habitants et travailleurs du Grésivaudan que nous représentons ; une mesure qui exprimerait la solidarité de l’Etat et qui irait dans le sens de l’intérêt général et de la vitalité des entreprises et commerçants du territoire », précise Henri Baile.

En présence de nombreux maires et d’au moins un représentant de chacune des 43 communes qui ont été rejoints par le Président du Conseil Départemental de l’Isère et par les représentants d’organisations patronales (CGPME, Fédération du BTP,…).

* à Villard-Bonnot, à 20 minutes de Grenoble en Isère

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.