36 ème anniversaire de l’attentat du DRAKKAR, la mairie de La Pierre inaugure la place Hervé Durand

Un  peu comme l’a dit le Père Yannick Lallemand en ouverture de son sermon, en ce samedi 12 octobre à La Pierre, ce n’est pas un grand général, qui a été mis à l’honneur, ni un grand homme politique, ni même encore un illustre personnage du monde artistique, mais pour une fois et c’est très bien, un « simple » soldat. Un parachutiste de 19 ans, mort pour la France dans l’attentat du DRAKKAR le 23 octobre 1983 à Beyrouth, au LIBAN. En ce samedi pas comme les autres, la commune de La Pierre a réussi en donnant à la place jouxtant la mairie le nom de « PLACE HÉRVÉ DURAND », à faire entrer à tout jamais ce jeune parachutiste enfant de la commune dans la mémoire collective du village. Oui, Hervé fera désormais partie intégrante de l’histoire de La Pierre, et avec cette plaque rouge portant son nom et la mention « Mort pour la France », personne n’oubliera jamais qu’en ces lieux, une famille à vue un jour l’un de ses 3 enfants s’engager dans l’armée, partir à la guerre et, y périr avec 57 de ses camarades.

En ce 36 ème anniversaire de l’attentat du DRAKKAR, il était donc normal que l’on marque le coup par une belle et grande cérémonie, en compagnie des amis d’Hervé rescapés de l’attentat, de l’association des parachutistes de l’Isère, du respecté Père Yannick Lallemand surnommé «Le Padre des légionnaires », et de nombreux autres militaires, tantôt arborant le béret rouge des unités de parachutistes de l’armée de terre française, tantôt le béret vert de la légion étrangère, les anciens combattants, les portes drapeau parmi lesquels Laurent Durand le frère d’Hervé, des élus de La Pierre et des commune voisine, et évidemment, les parents d’Hervé, qui se sont beaucoup investis pour la célébration de ce triste anniversaire.

Suite au rappel de ce fait historique par le major Marie Madeleine, lui aussi victime de cet attentat mais miraculeusement rescapé, a suivi la brève allocution du maire, Jean-Yves Gayet, durant laquelle il a a eu l’occasion de rappeler l’engagement de nos soldats à défendre la France aujourd’hui.

 Jean De Palma

Pour plus d’information sur les évènements du DRAKKAR, lisez le témoignage  du major Marie Madeleine publié sur le site www.afrique-asie.fr en 2013.  Vous pouvez aussi découvrir l’association Union Nationale des Parachutistes, et obtenir encore d’autres informations en visitant le site de l’Agence d’image de la défense. Consulter l’article paru dans le Dauphiné libéré

Galerie photo : Église Saint Pierre / Cimetière

Galerie photo : Place Hervé Durand

Galerie photo : Salle des fêtes

A propos des commentaires que vous pouvez laisser sur cette page

A propos des commentaires que vous pouvez laisser sur cette page

Vous souhaitez laisser ci-dessous un commentaire à cet article ? Merci cela fait toujours plaisir. Sachez en tout cas que votre adresse mail ne sera ni publiée sur ce site, ni transmise à des tiers, ni utilisée à des fins publicitaires. Je l’utiliserais seulement pour vous remercier personnellement, et vous tenir informé lorsque je publierais d’autres articles susceptibles de vous intéresser. Jean de Palma

3 comments

  1. merci pour ces superbe photo et pour la mémoire de Hervé
    un rescapé du drakkar

    • Merci mais vous savez, une partie des photos de cet article proviennent de la photographe de l’Union Nationale des Parachutistes (Madame Perrin Claudine), avec qui je me suis mis en relation avant de réaliser ce travail.

  2. Merci pour ce très beau travail !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *